creativite-amourdesoi

Mes valeurs

Mon parcours

J’ai exercé pendant 30 ans, la profession d’infirmière, de cadre infirmier puis d’infirmière clinicienne.

Au cœur de la prise en charge de la souffrance, qu’elle soit physique ou psycho-émotionnelle ma préoccupation première porte d’emblée sur l’écoute et le respect de la personne soignée. J’adore ma profession car je peux offrir tant et plus mes qualités de gentillesse, de joie, de disponibilité, et je me sens au bon endroit. Je développe une qualité de Relation d’Aide Infirmière toujours plus grande. C’est seulement 20 ans plus tard que je prends conscience de la magnifique projection dans laquelle je suis : je prends soin de la souffrance de l’autre…sans me rendre compte que je mets à distance une souffrance qui est mienne, et dont je n’ai pas conscience ! Il me faudra vivre une méga crise émotionnelle, au cours de la formation d’infirmière clinicienne, après la naissance de mon deuxième enfant, pour comprendre que je ne suis peut être pas celle que je crois ! Le barrage commence à se fissurer. Le temps est venu d’aller voir ce qui se passe. Dès lors, un chemin nouveau s’ouvre : celui de la conscience de qui je suis !

main-image-turtle-2-orange-clair

Cette formation d’Infirmière clinicienne me conduit à me consacrer à l’accompagnement des personnes en fin de vie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, j’apporte également un soutien aux familles. Parallèlement, je forme les soignants confrontés à la mort et à la souffrance des patients en phase terminale. 

Je comprends l’importance de se connaître mieux, de se respecter soi-même en tant que personne, dans la relation soignant-soigné, et ainsi se donner la chance de s’épanouir dans cette profession plutôt que risquer de s’épuiser. 

Je crée alors des ateliers dont le but est d’apprendre à « prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres », d’autant plus que les angoisses de mort, impactant chacun, à des degrés divers, rendent l’accompagnement difficile et compliqué. Je me remets moi-même en quête de nouveaux apports pour être capable de continuer à offrir un accompagnement de qualité, et la vie me fait rencontrer la Biodanza et la Psychosynthèse. Je serai ainsi capable de tendresse et de compassion envers les personnes que j’accompagne. C’est un tel privilège pour moi d’être auprès des personnes mourantes. Elles sont du reste, mes meilleurs enseignants: je me trouve si souvent confrontée, à travers eux, à la question du sens : « je n’ai pas réalisé mes rêves », « je ne me suis pas occupé de moi, et maintenant c’est trop tard, je n’ai rien compris ! », me disent-ils, etc… 

Qu’est ce qui donne du sens et du prix à ma propre vie ?

Des transformations s’opèrent ! Je cherche essentiellement à guérir un manque de confiance en moi criant, que je cache si bien depuis toute ma vie, en étant tellement gentille et tellement parfaite, que j’ai failli réussir à me le cacher à moi-même. J’ai 40 ans ! Cette voix de mon tyran intérieur, que j’identifie désormais, devient difficile à vivre. En même temps j’apprends à me laisser toucher par la partie de moi qui a été blessée et j’apprends la patience du chemin. Devenue Psycho-thérapeute j’ai maintenant l’élan d’offrir mon aide à ceux qui ne sont pas malades et veulent rester en bonne santé. C’est le grand saut, je quitte « ma prison dorée » qu’a représenté l’institution hospitalière. Ayant pu reconnaître et accepter qu’une véritable entreprise de dévalorisation était à l’œuvre depuis tout ce temps, je prends conscience de la nécessité d’apprendre à s’aimer soi-même si l’on veut se libérer de toutes sortes d’entraves et connaître la paix dans son cœur ! C’est un long et merveilleux chemin initiatique qui s’offre à moi.

"Ta seule Force, c'est l'Amour"

spiral-figurine_4

Gratitude infinie pour les magnifiques rencontres humaines que je fais à travers les multiples approches, tant énergétiques que chamaniques, et spirituelles. Gratitude toute particulière pour avoir le privilège de recevoir puis de transmettre un enseignement initiatique de tradition amérindienne destiné aux femmes : Le Conseil des Anciennes des 13 Lunes. C’est tellement réjouissant de voir toutes les femmes qui choisissent d’emprunter ce chemin de guérison d’un féminin blessé. Les qualités naturelles féminines sont réhabilitées, les polarités féminines et masculines en elles s’harmonisent. La femme qui incarne le Féminin Sacré, offre alors au Masculin l’opportunité d’incarner son Divin intérieur. Chaque fois qu’une femme guérit, c’est une guérison pour la planète ! Ce cheminement, jamais fini, m’a menée à accueillir et aimer celle que je suis, dans toutes ses dimensions.

Aujourd’hui j’ancre ma connexion à Mère Terre, j’accueille l’importance de la connexion aux mondes invisibles et au champ quantique, je me sens reliée à tout autre et à toutes formes de vie. Ouvrir son cœur à l’amour et à la paix, est une pratique au quotidien, dans un cheminement spirituel digne de ce nom. Par ailleurs je n’oublie pas que l’outil principal sur lequel je peux toujours m’appuyer c’est mon corps physique et la respiration consciente. Pour ma part, j’ai choisi de prendre soin de ce corps et je l’ai fait danser autant que possible depuis…que je suis au monde. L’amour de soi est un chemin d’authenticité et d’humilité! Il est facteur de paix, de joie et de respect absolu envers soi-même ; il favorise le respect des autres, de la vie, de Mère Terre, et de toutes formes de vie.

"Aujourd’hui ce qui fait sens est ma contribution à plus de Paix et d’Amour sur la Planète."

nenuphar_3